Chronologie

1939

Les sourds ont terminé leur scolarité . Ils rentrent dans leurs familles. Ils feront un ap-

prentissage pour gagner leur vie. Sont-ils heureux ? Le souvenir des camarades

de classe est inoubliable. Dans leurs villages, leurs villes, ils sont seuls sourds, ils se sentent

isolés.

Esther Giroud de Chamoson a très bien senti cela avec d’autres sourds Esther Huber,

Jenny Légeret, Martial Wenger et Raymond Bourban.

Elle fonde alors un groupe qui devient "La Société des sourds valaisans". Les activités de ce

groupe ne manquent pas : rencontres, sorties, fête de Noël avec tombola.

 

1943

De petits problèmes apparaissent dans la Société des sourds valaisans. Les jeunes hommes

et les jeunes filles se rencontrent pour une histoire amoureuse. Les mauvaises langues en

profitent. Donc, l’Abbé E. de Preux décide de séparer les hommes et les femmes :

  • le groupe des filles, présidé par Esther Giroud
  • le groupe des garçons, présidé par Emile Constantin
 

1948

Dans la Société, sous l’initiative de l’Abbé de Preux, on essaie un journal d’information. Sa

parution fut de courte durée, faute de moyens financiers.

 

Dans les années 50, ça bouge dans la société…

  • 1954 a marqué la vie sportive des sourds du Valais.
  • Cette année-là, la société sportive a été créée : "Flèche sportive des sourds du Valais".
  • Son 1er président est Joseph Devanthéry.
  • La "Flèche sportive" avait pour but de promouvoir les activités sportives, dont la pre-
    mière est le SKI. Bien d’autres activités sportives suivront…
 

Entre 1950 et 1960

 

  • Le monde évolue… La vie des sourds s’améliore aussi et ce sont les premiers dépla-
    cements en dehors du canton.
  • L’éventail des métiers est mieux garni.
  • Plusieurs sourds valaisans trouvent du travail hors canton, principalement dans l’hor-
    logerie.
  • Les activités sont plus variées : sorties, rencontres, visites instructives.
  • Participation au Comité consultatif sur le plan romand.

 

1952

Première sortie à l’étranger, destination : STRESA- Îles Borromées. 

 

1959

Demande d’affiliation à la FSS (Fédération Suisse des Sourds).

 

1962

C’est la fondation de la section des quilles. A l’époque, chaque village valaisan avait sa piste
de quilles. Les sourds ont voulu former leur équipe.

 

1963

Ce sont les premiers pas d’une paroisse et la naissance d’une communauté car
"Notre Amitié", groupe de jeunes filles sourdes du Valais romand, est créée.

C’est Hélène Revaz qui a pris l’initiative et qui anime ce groupe.

Le Père Gérard Haenni, bénédictin, accompagne le groupe.

 

1970

Les deux sociétés "La Société des sourds valaisans" et "La Flèche sportive des sourds du
Valais" fusionnent. Dès lors, il n’y aura plus qu’une Association sportive des sourds du Valais
qui regroupe tous les sourds du canton et les activités sportives et culturelles continuent ens-
emble.
 

 

1977

Le premier conseil de communauté est formé. L’abbé Firmin Rudaz a accepté d’accompagner
les sourds valaisans. Il en devient l’aumônier. La Communauté des Sourds du Valais est con-

sidérée comme une paroisse.

Les buts de la Communauté : - rencontres et messes - accompagnement des sourds
dans les moments importants - accompagnement des enfants sourds dans le cadre de la
catéchèse à l’école - fêtes religieuses, grands moments de l’église, messes vécues avec
nos frères entendants et en paroisse

 

1979

CHANGEMENT DE NOM !
L’Association sportive des sourds du Valais devient "Société des Sourds du Valais".

Après larévision des statuts, les activités deviennent de plus en plus nombreuses et variées.

 

1983

La section de JASS est créée sous la responsable de Raymonde Bourban.

 

1985

Les rencontres des Aînés. Nos aînés organisent et vivent des moments sympathiques et
reposants. Dès 1993 le groupe est devenu Section des Aînés.

 

1989

La section de Volley-ball est créée sous la responsable de Daniel Gundi

 

1989

Grand moment pour notre Société, c’est la fête des 50 ans : les vendredi 5 mai, samedi 6
mai et dimanche 7 mai 1989 ! Des tournois de quilles, football et volley-ball mixtes sont or-
ganisés.
Le samedi soir production de magie et grand bal. Le dimanche célébration oecuménique et
banquet, château gonflable pour les enfants et animation. Une riche exposition de photos a
présenté ces 50 ans et sensibilisé le public. Tout cela a donné un air de fête que chacun a
vécu dans la joie et l’amitié.

Dans le cadre de ce bel anniversaire un livre "LA VIE DES SOURDS AU FIL DES ANS" a

été créé Avec la participation de Pascal Lambiel, Danielle Revaz, Marie-Louise Fournier et
Liliane Constantin ; ce livre relate la vie des sourds en Valais de 1893 à 1989 marquée par
la fondation de la Société en 1939.